La Gazette du Gazier (nouvelle version) : Septembre 2015

Bienvenu dans La Gazette du Gazier 2.0  Septembre 2015 !! Comme je l’avais annoncé il y a 1 mois, j’ai décidé de changer le format de cette bibliographie mensuelle pour qu’elle soit plus facile à lire et plus interactive. Chaque article est classé dans une catégorie (liste des catégories et explication en fin d’article) avec chaque mois le meilleur article/la meilleure étude qui se voit récompenser un oscar!

Bonne Lecture!!

 

 

BestAnimatedShort-Oscar2013 Les complications liées aux cathéters centraux en fonction des zone d’insertion. N Eng J Med

Une belle étude multicentrique (dont les instigateurs principaux sont de mon CHU ^^et à laquelle nous avons participé en réanimation chirurgicale) qui a évalué l’incidence des complications (principalement septicémie et thrombophlébites) liées à la pose de cathéter centraux (avec repères anatomiques ou échoguidés) en fonction de la zone d’insertion chez 3027 patients (3470 cathéters centraux insérés). L’insertion par voie sous-clavière était associée à une moindre incidence de septicémies et de thrombophlébites par rapport aux cathéters jugulaires et fémoraux. Par contre le risque de pneumothorax était plus important. Est ce qu’on doit revoir nos pratiques et préférer la pose de cathéters centraux par voie sous-clavière en utilisant l’échographie pour diminuer le risque de pneumothorax? (je n’ai pas trouvé d’études évaluant KTC sous clavier sous écho VS repères anatomiques sur le risque de pneumothorax)

Infections KTC

 

 


 

 

breaking news 2 Association entre hypotension artérielle peropératoire et Acute Kidney Injury après chirurgie élective non cardiaque.Anesthesiology.

C’est une étude de cohorte rétrospective sur 5000 patients opérés entre 2009 et 2012 d’une chirurgie élective non cardiaque et non urologique. 6,3% des patients ont présenté une AKI de Stade 1 après l’opération. Il y avait une association croissante entre AKI et profondeur de l’hypotension artérielle ainsi qu’entre l’AKI et la durée de l’hypotension artérielle. Bien que ce soit une étude observationnelle avec son lot de facteurs confondants, c’est une étude intéressante qui nous rappelle qu’il faut traiter toute hypotension peropératoire et qu’un niveau de PAM à 55mmHg n’est pas acceptable même si « rhhooo il est jeune, il a une autorégulation conservée ». On ne connait pas le niveau d’autorégulation de nos patients, chacun à un seuil différent, l’idéal serait d’avoir un niveau de PAM personnalisé (mais en pratique comment est-ce faisable?). On regrette dans cette étude qu’ils n’aient pas comparé avec un sous groupe de patient avec une PAM entre 60-65mmHg et entre 65-70mmHg. Y’a-t’il un cut-off entre 60 et 65 ou 70 mmHg sur l’Odds Ratio d’AKI en postopératoire?

hypotension perop et AKI


 

anmpx10x0223 Les bêta-bloquants dans un modèle de choc septique expérimental. Crit Care Med

Quel sujet passionnant que l’utilisation des bêta-bloquants dans le choc septique!! Dans ce modèle expérimental de choc septique chez le rat, les auteurs ont montré que l’utilisation de l’esmolol permettait d’améliorer la vasoréactivité et la fonction cardiaque. Cette amélioration de la vasoréactivité était liée à une up-régulation des a1 récepteurs. Par ailleurs l’utilisation d’esmolol se traduisait par une down-regulation des molécules pro-inflammatoires et une up-regulation des molécules anti-inflammatoires. Des études précliniques existent déjà sur le sujet concluant à une augmentation du VES sans augmentation des doses de noradrénaline après adjonction d’esmolol dans le choc septique.

beta bloquants choc septique


 

 

goncourt Revue sur la ventilation protectrice peropératoire et les complications respiratoires postopératoires. Anesthesiology

Une revue compète avec méta-analyse sur toute la littérature qui existe actuellement sur la ventilation protectrice peropératoire : que nous disent les principales études récentes parues sur ce sujet? La PEEP n’a finalement que peu d’importance dans la ventilation peropératoire du patient « tout venant » comparé à la réduction du volume courant pour la prévention des complications respiratoires postopératoires. On ne s’intéresse pas non plus assez à la fraction inspirée d’oxygène et à la gestion de la ventilation postopératoire et au moment de l’extubation.

algorithme ventilation perop


 

 

x factorDécubitus dorsal ou latéral pour enlever un masque laryngé chez l’enfant. Eur J Anaesthesiol

Cette étude randomisée contrôlée évalue la meilleure façon d’enlever un masque laryngé chez l’enfant pour prévenir les complications respiratoires (laryngospasme, stridor, obstruction des VAS, vomissements…) : position latérale ou dorsale, patient encore sédaté ou réveillé. Il y avait significativement moins de complications respiratoire dans le groupe de patients encore sédatés chez qui ont enlevait le masque laryngé en position latérale.

 


 

think-outside-the-boxLa Dexmedetomidine améliore les conditions d’intubation sans curares chez des enfants après induction par propofol+rémifentanil. Anesth Analg.

Une étude randomisée contrôlée en double aveugle évaluant les conditions d’intubation sans curare chez 60 enfants induits par propofol + remifentanil 2 μg/kg avec ou sans administration de dexmedetomidine 1 μg/kg . Les conditions d’intubation étaient significativement meilleures dans le groupe dexmedetomidine que dans le groupe placebo avec également un taux de réussite meilleur dans le groupe dexmedetomidine. Par ailleurs il y avait significativement plus de bradycardies dans le groupe dexmedetomidine, mais qui récupéraient après l’intubation.

dexmedetomidine et intubation

 

 


 

breaking news 2 Incidence de délirium en salle de réveil après anesthésie générale. Br J Anaesth

Dans cette étude observationnelle, l‘incidence de réveil agité était de 19% chez 400 patients de chirurgie non cardiaque sous halogénés en peropératoire. Des signes de délirium étaient encore présents à 1h post-extubation (8%) et à la sortie de la salle de réveil (4%) . Le seul facteur de risque de délirium postopératoire était la dose totale de morphinique administrée en peropératoire. Ni l’âge, ni le statut ASA, ni l’administration de benzodiazépine y étaient associés.

delirium après reveil ag

 


 

breaking news 2 Association entre hyperchlorémie et mortalité chez les patients de réanimation admis pour speechs sévère ou choc septique. Crit Care Med

Etude de cohorte rétrospective sur 1900 patients dont 32% avaient une hyperchlorémie à l’admission en réanimation. Chez les patients en hyperchlorémie à l’admission, la chlorémie à 72h était un facteur de risque indépendant de mortalité. Chaque augmentation de 5mEq/L entre la cholémie à H+0 et H+72 était associée proportionnellement à une surmortalité de ces patients.

hyperchlorémie et mortalité

 


 

 x factorRevue sur la gestion postopératoire des patients de chirurgie cardiaque en réanimation. Crit Care Med

C’est la partie II d’une série d’article sur la gestion postopératoire des patients de chirurgie cardiaque en réanimation. Dans cette revue, les auteurs abordent la gestion des complications classiques après chirurgie cardiaque et la gestion en fonction du type d’intervention.

algorithme  PEC choc postop chir cardiaque

 


 

 

breaking news 2 Méta-analyse sur l’aspirine en préopératoire de pontage aorto-coronarien. Br J Anaesth

13 études, 2400 patients : L’aspirine en préopératoire de pontage coronarien réduit l’incidence d’infarctus du myocarde mais pas la mortalité.Elle augmente le saignement (médiane 168ml) et le volume de transfusion ( médiane 141 ml) ainsi que le risque de réintervention pour exploration (OR 1,85).

 


 

x factor La sédation chez les patients sous VNI. Intensive Care Medicine

Dans cette étude prospective observationnelle multicentrique, 842 patients bénéficiant de VNI pendant au moins 2h comme traitement de première ligne d’une défaillance respiratoire  dans 322 réanimation ont été inclus. 20% de ces patients recevaient un analgésique et/ou un sédatif pendant leur séances de VNI. Chez ces patients l’administration d’analgésique ou de sédatifs pendant la séance de VNI n’était pas lié à un échec de VNI. Par contre l’association des deux l’était. Cette étude fait réfléchir sur l’intérêt d’administrer des sédatifs chez certains patients agités nécessitant de la VNI : dexmédetomidine, catapressan ou rémifentanil. Plusieurs études montrent d’ailleurs que l’administration de dexmedetomidine pendant la séance de VNI n’est pas associée à une réduction du volume courant ou à une moindre efficacité de la séance de VNI.

 


 

art moderne  Comment gérer des urgences pendant un vol commercial? N Eng J Med

Article original traitant de la prise en charge des urgences pendant un vol commercial : que faire? quel matériel est à bord? comment prendre en charge les différentes pathologies les plus communes? Article à lire si vous partez bientôt en voyage!!! NB: cet article est adapté pour les vols sur des compagnies US (le matériel à bord et la législation change en fonction des compagnies et des pays).

Liste du matériel disponible dans les avions (des compagnies de vols commerciaux basés aux USA)

Liste du matériel disponible dans les avions (des compagnies de vols commerciaux basés aux USA)

 


 

Classification des études:

 

BestAnimatedShort-Oscar2013 And the Oscar goes to…l’article du mois!! Une étude bien menée avec un bon niveau de preuve et un impact sur notre pratique. A lire absolument!!

 

 

217_da_bomb_sticker_decal  Un article qui va faire du bruit!!!

 

 

anmpx10x0223  Une étude expérimentale avec une ouverture sur la recherche clinique et la pratique quotidienne. Hommage à Claude Bernard, père de la médecine expérimentale!

 

 

goncourt  Une revue de la littérature ou un article de mise au point bien écrit et bien expliqué.

 

 

x factor Une étude qui peut changer votre pratique!!! C’est le X-Factor!!

 

 

breaking news 2  Un article intéressant à lire absolument!

 

 

think-outside-the-box Une étude ou une revue traitant d’une technique ou d’une pratique innovante dans le domaine de l’anesthésie-réanimation.

 

 

art moderne  Une étude originale ou un article traitant d’un sujet original.

 

 

1310483866536  Une étude un peu WTF , à lire malgré tout!!!

 

 

1 réponse

  1. Bouhamri dit :

    Tout d’abord , un grand merci à ce travail toujours de qualité.

    Ensuite , il faut se méfier des études rétrospectives , le niveau de preuve est faible. En tout cas , cela amène à réaliser des études plus avancées. L’édito lié à cet article rappelle tout ceci. Ensuite , il est assez étonnant et loin de nos pratiques de poser autant de cathéter artériel.

Laisser un commentaire