L’hypothermie peropératoire : comment ne plus se les geler au bloc.

7 réponses

  1. Anonyme dit :

    Jack Nicholson dans la neige… »Shining » ! Très bon topo. Merci beaucoup.

  2. Edvard dit :

    Yes! Bonne réponse! Merci pour ton commentaire.

  3. David dit :

    Bonjour,
    En pratique, comment mesurer (de façon fiable et +/- économique) la température centrale lors d’une ALR ou d’une AG avec masque laryngé?
    Merci d’avance et bravo pour votre article.

  4. val dit :

    bonjour,
    j ai étais très intéressée par votre article.
    Votre article est un des seules qui traite de l’utilisation de perfusion d’acides aminés, ou de la kétamine versus propolfol dans la prévention de l’hypothermie.pourriez vous me donner la biblio sur laquelle vous vous appuyez.
    merci d’avance

  5. France Fortin dit :

    Bonjour,
    J’enseigne le cours d’anesthésie à des étudiants de niveau collégial au Québec et je trouve votre article très adéquat. Me donnez-vous la permission de le reproduire, en partie, dans mes notes de cours, en citant la source du texte et votre lien internet dans mes notes?
    Merci

  6. Bonjour,
    Je suis infirmière en cardiologie interventionnelle et pour mon topo au DU, j’aimerais soulever entre autre le problème de l’hypothermie des patients en salle d’opération (sous anesthésie locale) , des conséquences et des solutions pour améliorer le confort du patient et ainsi améliorer les soins.
    Merci d’avance.

Répondre à David Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.